Tanah Indonesia

L’Indonésie

L’Indonésie est un pays d’Asie du sud-est, c’est le plus vaste archipel au monde. Avec une population estimée à 240 millions de personnes, il s’agit du 4e pays le plus peuplé et le 1er pays à majorité musulmane pour le nombre de croyants. L’Indonésie est une république démocratique et laïque dont la capitale est Jakarta, une mégalopole de 12 millions d’habitants, située sur l’île de Java.

L’archipel a longtemps été synonyme de richesse et d’abondance : cette intarissable réserve de ressources naturelles, fascinant creuset de cultures mystérieuses devint bientôt une destination de prédilection pour les Européens qui y développèrent le commerce et les échanges transcontinentaux. Aujourd’hui, les joyaux que sont Bali, Java ou les sites archéologiques continuent d’attirer voyageurs du monde entier qui viennent fouler cette terre fascinante et toujours sauvage. Nature foisonnante et variée avec ses paysages et sa faune et flore toutes en démesure, traditions et cultures ancestrales, artisanat raffiné, l’Indonésie, quoi qu’on vienne y trouver, tient ses promesses de paradis terrestre.

 

Informations générales sur l’Indonésie

Indonésie - carte indonesieL’archipel compte quelque 17.000 îles et îlots eux-mêmes rassemblés en sous archipels. Au nord et d’ouest en est, les Grandes îles de la Sonde sont les plus étendues du pays : Sumatra, Bornéo, (dont la partie nord appartient à la Malaisie) et Sulawesi qui concentre autour d’elle l’archipel des Célèbes. Dans l’enfilade de la longue et étroite Java situé sous Bornéo, suivant un demi-arc bombé vers le sud-ouest, s’alignent les Petites îles de la Sonde : Bali, Lombok, Sumbawa, Sumba, Flores et Timor. Plus à l’est, d’autres îles dont les Moluques et enfin West Irian sur la partie occidentale de l’île de la Nouvelle-Guinée, avec sa frontière rectiligne qui coupe l’île en deux avec la Papouasie.

De par sa situation sur un point de jonction tectonique, l’archipel est très montagneux : à Sumatra, le Kerinci s’élève à 3.800 m ; à Java, le Semeru à 3.676 m. Le point culminant de l’Indonésie se trouve en Irian Jaya (Puncak Jaya 5.030 m). L’Indonésie connait une intense activité volcanique et sismique. Près de 150 volcans actifs, dont le Krakatoa (dans le détroit de la Sonde) et le Tambora (sur l’île de Sumbawa). La grande plaine orientale de Sumatra, la plaine méridionale de Borneo et les plaines septentrionales de Java font exception. Deux arcs, ou guirlandes, s’enroulent presque complètement autour du «socle de la Sonde» : l’arc interne, de Sumatra à Flores et Banda ; l’arc externe, de Nias et Mentawai jusqu’à Sumba, Timor, Céram et Buru.

Si d’immenses forêts tropicales recouvrent les deux tiers du pays, la côte est de Sumatra et une partie de la côte nord de Java sont marécageuses et couvertes de mangroves. L’Indonésie compte aujourd’hui près de 320 parcs nationaux. Randonnées pédestres à travers les rizières et les forêts, ascension des volcans (trekking), promenades à moto, à vélo, en 4X4, à bord d’un prao (bateau traditionnel), snorkelling et plongée dans les fonds marins, sports et activités nautiques: surf, body board, planche à voile, rafting, saut à l’élastique.. Les paysages de l’Indonésie offrent des possibilités illimitées !

Superficie : 1 904 443 km², soit environ 3 fois la France.

IndonésieLe climat en Indonésie est équatorial, chaud et humide. On note deux saisons: saison sèche de Mai à Octobre et saison pluvieuse de Novembre à Avril. Étant située prés de l’équateur, en Indonésie les jours gardent la même amplitude, quelle que soit la saison : le soleil se lève vers 6 heures et la nuit tombe vers 18 heures. La température moyenne est de 26°C. Les températures annuelles extrêmes s’échelonnent entre 22°C et 34°C. Cependant dès que l’on monte en altitude les températures baissent considérablement et les nuits peuvent être très froides. Même s’il est tout à fait possible de venir à n’importe quel moment, il est préférable d’éviter la période de Novembre à fin janvier (pluies très fréquentes).

IndonésieLa particularité de la faune indonésienne est qu’elle regroupe à la fois des espèces de type asiatique et des animaux de type australien. Toutefois, l’orang-outang de Sumatra et Kalimantan, le varan de Komodo ou le rhinocéros à une corne de Java et le « banteng » (buffle sauvage de Java) sont des espèces endémiques. Ils sont d’ailleurs à présent protégés et concentrés dans des réserves. La flore indonésienne est incroyablement diversifiée (la plus variée d’Asie, voire de la planète…). Outre les différentes (et célèbres) variétés d’orchidées, on trouve des multitudes d’autres fleurs superbes, dont la fameuse « raflesia », la plus grande fleur du monde.

religions indonesieLa religion principale de l’Indonésie est l’Islam, suivit du Christianisme, de l’Hindouisme et du Bouddhisme, et certains Indonésiens adhèrent à des croyances et des pratiques animistes.

Elle est composée de 87% de musulmans et d’environ 10% de chrétiens, dont environ 6% de protestants et 4% de catholiques. Le reste de la population est hindouiste, généralement balinais, et bouddhiste souvent d’origine chinoise.

monnaie indonesieLa monnaie locale est la roupie indonésienne (Rupiah). Il faut savoir que le court de la monnaie est sans cesse en mouvement, toutefois, 1 € équivaut entre Rp 14 000 et Rp 15 000 (Aout 2015).

Tous les paiements sont effectues en Rp, vous pouvez soit changer votre argent (euros ou dollars cela n’a pas d’importance) dans les bureaux de change, soit retirer dans les distributeurs (ATM).
Il y a 2 types de distributeurs, ceux qui donnent des billets de Rp 50.000 (limités à Rp 1.250.000 par retrait) et ceux qui donnent des billets de Rp 100.000 (limités à Rp 2.500.000 par retrait). Vous devrez donc privilégier les distributeurs à Rp 100.000 car les frais appliqués seront les mêmes pour un retrait de Rp 1.250.000 ou de Rp 2.500.000 (environ 8 euros par retrait suivant les banques).

Il est généralement plus avantageux de retirer de l’argent dans les distributeurs plutôt que de changer vos euros dans un bureau de change, à voir selon les frais appliqués par votre banque à chaque retrait. L’Euro et le Dollar Américain se changent facilement dans tous le pays. Attention toutefois à ne pas changer dans la rue ou dans des endroits ou le taux parait anormalement bas, mais les guides connaissent les bureaux à privilégier donc pas d’inquiétude à ce niveau.

La langue officielle est le Bahasa Indonesia, mais 250 langues et dialectes sont encore pratiqués. Dans les familles, les dialectes locaux sont utilisés et les indonésiens apprennent le Bahasa Indonesia a l’école.

nourriture indonesieLa base de l’alimentation indonésienne est le riz. Il est cuisiné chaud ou froid, accompagné de légumes, de viande, de sauces épicées diverses… Après une journée d’ « Initiation », on apprécie toujours un bon « nasi goreng » (plat traditionnel de riz sauté accompagné de morceaux de légumes et d’œuf) ! On trouve aussi beaucoup de petites brochettes, des pâtisseries très sucrées et, bien-sûr, des fruits tropicaux à volonté (bananes, mangues, papayes…).

Le voyageur qui saura s’adapter pourra se restaurer pour 1 € dans un « warung » (petits restaurants locaux). Un « très bon repas » vous coûtera environ 8 €. Les repas de poissons et fruits de mer sont également très bon marché.

Boissons : l’eau du robinet n’est pas potable. Préférez l’eau en bouteille, les excellents jus de fruits ou encore du thé.

Emportez des vêtements légers, en coton de préférence, prévoyez un pull et un pantalon pour vous couvrir dans les régions de montagne, ailleurs cela vous protégera des moustiques. Un coupe vent s’impose si vous prévoyez l’ascension d’un volcan.
Par respect et pour ne pas choquer la populations locale, habillez vous de façon décente. A Bali, vous devrez utiliser des Sarongs pour entrer dans les temples. A Java, Sumatra et toutes autres régions à majorité musulmanes, il est préférable d’éviter les vêtements trop découverts pour les femmes (shorts et t-shirts sont acceptés, mais éviter les décolletés).

Petits accessoires bien utiles: casquette, lunettes, et crème solaire protectrice à fort coefficient (minimum 30 au début) s’avèrent des armes incontournables contre le soleil.

 

Conseils avant et pendant votre voyage

Un visa d’entrée n’est plus exigé pour les touristes français et d’un certain nombre d’autres nationalités à compter du 10 juin 2015 pour un séjour maximal de 30 jours (ne peut pas être prolongé).

Ce visa est limité à certains points d’entrée, à condition d’avoir au moins une page libre dans le passeport et que la date d’expiration du passeport soit supérieure de 6 mois à compter de la date d’entrée en Indonésie.

Les personnes souhaitant bénéficier de cette disposition doivent impérativement pénétrer sur le territoire indonésien, et en sortir via les points d’accès suivants :

Aéroports internationaux : aéroport Soekarno-Hatta de Jakarta, aéroport Ngurah Rai de Bali, aéroport Kualanamu de Medan, aéroport Juanda de Surabaya, aéroport Hang Nadim de Batam.

Ports internationaux : port de Sri Bintanura à Tanjung Pinang, port de Batam center à Batam, port de Sepkupang à Batam et port de Tanjung Uban

Pour les autres points d’entrée et de sortie, les touristes devront continuer à prendre un visa à l’arrivée.

 

Le coût de ce visa à l’arrivée en Indonésie s’élève à 35 $ pour un visa de 30 jours et il est renouvelable une fois, à condition d’avoir au moins une page libre dans le passeport. Il est recommandé d’avoir l’appoint avec soi (en dollars américains ) pour éviter un taux de change défavorable ou que la monnaie ne vous soit pas rendue.

Les touristes qui souhaitent rester plus de 30 jours en Indonésie sans à avoir à ressortir du pays peuvent demander un visa à l’arrivée, même aux points d’entrée sans visa.

ATTENTION  : les personnes ayant bénéficié de l’exemption de visa à leur entrée en Indonésie ne pourront pas quitter le territoire indonésien par un port ou aéroport n’appliquant pas cette disposition.

(exemple : si vous demandez une exemption de visa à votre entrée à l’aéroport Ngurah Rai de Bali, vous ne pourrez pas quitter le territoire indonésien par l’aéroport de Mataram à Lombok) .


Tout étranger demeurant en Indonésie après l’expiration de son visa est passible d’une amende de 300 000 rupiahs (environ 30 USD) par jour (’’overstay’’) pendant les 60 premiers jours de dépassement de visa. Au-delà de ces 60 jours, l’amende maximale est de 500 millions de rupiahs (environ 52 590 USD).

 

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site de l’ambassade d’Indonésie en France (KBRI) : www.amb-indonesie.fr/

L’Indonésie est un pays sûr et les touristes y sont très bien accueillis. Cependant comme toujours, il convient de ne pas faire étalage de richesse et d’être vigilant dans les endroits populeux, marchés, centre ville, etc…. Certaines régions sont déconseillées voire interdites aux étrangers (Moluques, Aceh, Papouasie…). N’hésitez pas à consulter le Ministère des Affaires étrangères avant votre départ et bien entendu à nous poser des questions, vivant sur place nous saurons vous présenter la situation et les zones déconseillées.

Aucune vaccination n’est obligatoire. Un traitement antipaludéen n’est recommandé que pour les circuits à Bornéo ou en Papouasie. Nous vous recommandons d’être à jour pour toutes vos vaccinations classiques (diphtérie, tétanos, typhoïde, poliomyélite). Vaccination conseillée pour les hépatites A et B. Et n’oubliez pas le répulsif anti-moustique, la dengue est présente dans les différentes îles.

Un pourboire est escompté dans tous les endroits qui accueillent des touristes. Vous pouvez laisser environ Rp 1 000 – 2 000 (10-20ct d’euro) dans les restaurants.

Concernant guide et chauffeur, nous conseillons de laisser un minimum de Rp 75 000 par jour (dont 75% pour le guide et 25% pour le chauffeur)

Ambassade d’Indonésie en France
47-49, rue Cortambert
75 016 Paris
Tel. : 01 45 03 07 60
Fax : 01 45 04 50 32

Ambassade de France en Indonésie
Jl. M. H. Thamrin n°20
Jakarta Pusat 10350
Tél. : (62-21) 23 55 76 00
Fax : (62-21) 23 55 76 01
contact@ambafrance-id.org

Pour plus d’informations sur l’Indonésie, vous pouvez consulter Info Indonésie.